METHODES / METHODS > COMMENT MAITRISER LA GESTION DE SES RESSOURCES MATERIELLES ET FAIRE FACE AUX NOUVEAUX RISQUES MAJEURS ?"

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

Knowllence relaye une information de l’IMdR
COMMENT MAITRISER LA GESTION DE SES RESSOURCES MATERIELLES ET FAIRE FACE AUX NOUVEAUX RISQUES MAJEURS ?"
VENDREDI 28 MAI 2010 – 9h à 12h
dimanche 21 février 2010 , Sandrine Beaujon


COMMENT MAITRISER LA GESTION DE SES RESSOURCES MATERIELLES ET FAIRE FACE AUX NOUVEAUX RISQUES MAJEURS ?"

Présenté par M. Eric FROMANT, PERICULUM MINIMUM, Avec la participation de M. Christophe GOBIN, R&D Vinci Construction

Crise financière, économique, industrielle, … ? Certainement, mais la crise est un virage. Elle exige une Crise financière, économique, industrielle, … ? Certainement, mais la crise est un virage. Elle exige une décision entre plusieurs options possibles et une action pour franchir les barrières culturelles à l’innovation et minimiser ses effets néfastes. Nous changeons d’époque, et vite, parce que justement la crise nous y contraint.

La concurrence entre entreprises a fait place à la concurrence entre systèmes politico-économicosociaux. Le risque émergent, déjà présent, c’est d’abord et avant tout l’indisponibilité des ressources matérielles au pire, et des prix prohibitifs au mieux. C’est aussi la montée en puissance de pays à bas coûts qui arrivent sur les produits haut de gamme après avoir commencé par la basse technologie.

Lorsque La Tribune du 3 avril 2010 titre « L’acier s’envole, l’industrie dérouille ! » et annonce que Vale, producteur de minerai de fer de référence, accroît ses prix de 90 %, lorsque Unilever voit sa marge baisser de 30% sur les plats cuisinés haut de gamme comportant du cabillaud par suite de la raréfaction des ressources, c’est à un problème structurel que les entreprises doivent faire face et s’adapter.

L’ESR (Evaluation des services rendus), créée par World Resources Institute et le WBCSD, repris par l’association « Entreprises pour l’environnement », ne fait que réfléchir sur le binôme Menaces/opportunités qui nous est familier.

Le développement durable n’est plus un concept théorique global, il est de plus en plus remplacé par ses déclinaisons : économie de fonctionnalité, économie circulaire, responsabilité sociale des entreprises (RSE) avec l’ISO 26000 à paraître sous peu (donnant les lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale des organisations, c’est-à-dire l’application des principes de développement durable aux organisations) …

Copenhague, par son échec, a fixé de nouvelles règles et plus rien ne sera comme avant. Faute d’accord, la concurrence est d’autant plus ouverte pour l’accès aux ressources.

Contrainte ? Oui, mais opportunité aussi ! Ceux qui prendront le virage assureront leur avenir et se détacheront avec des avantages concurrentiels forts … et durables !

Comment faire ? En prenant la mesure des nouveaux concepts qui modèlent notre nouveau quotidien, en optant pour les modèles économiques qui permettent de dématérialiser l’économie, en pensant valeur ajoutée et non plus chiffre d’affaires, en exploitant le gisement du capital immatériel, longtemps négligé parce que conceptuellement plus difficile à appréhender. Compétitivité et rentabilité seront désormais indissociables de la maîtrise de la gestion des ressources. Les référentiels reconnus seront des arguments au plus haut niveau et dans le cadre du dialogue social.

La reconversion économique par laquelle nous devons passer est aussi une reconversion mentale et organisationnelle, une évolution culturelle. La maîtrise des risques ne nous a-t-elle pas habitués à cette gymnastique ? Nous sommes prêts avant beaucoup : profitons-en !

Pour vous inscrire : IMdR – 12 avenue Raspail – 94250 Gentilly – www.imdr.eu

   


Ergo IA 2008 : L’humain au coeur des systèmes et de leur développements
Prix Français Qualité & Performance 2011
ENSAM Aix-en-Provence recherche un Maître de Conférences
APEX, Atelier "Plans d’EXpériences", du 14 au 16 Septembre 2010
AFM - JAUM2012 date limite résumé au 1er juin‏
Lettre d’information n°37 du Pôle Véhicule du Futur
Travaux en hauteur : risques et prévention
Reminder : 9th ETRIA World TRIZ Future Conference
Ateliers de Métrologie des Pays de la Loire
ATEOS vous accompagne de A à Z




Home | Contact | Site | Plan | Admin