METHODES / METHODS > Les méthodes d’optimisation pour la maîtrise des risques

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

Knowllence relaye une information de l’IMDR
Les méthodes d’optimisation pour la maîtrise des risques
ESTP Cachan - 2 décembre 2010
mardi 10 août 2010 , Sandrine Beaujon


OBJECTIFS L’optimisation est omniprésente dans la sûreté de fonctionnement et dans la maîtrise des risques :

- elle intervient dans l’exploitation du retour d’expérience (REX) pour ajuster des modèles probabilistes de défaillance ou de réparation à partir de données opérationnelles,

- elle propose des allocations de sûreté de fonctionnement entre les divers constituants d’un système selon les contraintes de chacun,

- elle participe à la conception des architectures et au choix des composants répondant aux objectifs de fiabilité et de sécurité,

- elle permet de rechercher les conditions optimales d’exploitation et de maintenance (préventives ou correctives) répondant aux exigences de disponibilité en opération,

- elle est utilisée pour dimensionner les lots de rechange pour éviter d’éventuelles interruptions de service de longue durée, dans le cadre du Soutien Logistique Intégré (SLI),

- elle intervient dans la réduction la durée et des coûts des divers essais de fiabilité,

- elle permet de gérer les risques d’obsolescence et élabore des ordonnancements robustes à l’aléa dans le cadre de la maîtrise des risques projet,

- elle sert à valoriser les actifs industriels par l’étude du vieillissement et de la durabilité dans le cadre de l’ « asset management »,

- elle constitue enfin l’un des fondements de l’ingénierie système qui, à travers divers critères et contraintes, cherche à garantir des performances au moindre coût ou à maximiser celles-ci à partir de moyens limités.

Or, force est de constater que les techniques d’optimisation sont encore mal connues et peu utilisées dans le monde de la fiabilité, à un moment où les difficultés générées par la crise financière et les nouvelles exigences environnementales ne peuvent que nous inciter à mieux exploiter nos ressources.

Cependant, le métier du fiabiliste évolue, passant progressivement d’une activité d’assurance de la conformité à des exigences contractuelles ou réglementaires à celle de l’optimisation des systèmes en conformité avec ces exigences et de la maîtrise des risques au meilleur coût.

Aussi, cette journée sur les méthodes d’optimisation dans le domaine de la maîtrise des risques a-t-elle pour objet de faire découvrir tout le potentiel de techniques aujourd’hui matures et relativement accessibles, tant aux professionnelles de la sûreté de fonctionnement qu’aux décideurs et responsables d’entreprises. Elle devrait également intéresser les chercheurs des domaines de l’optimisation et de la fiabilité, trop souvent cloisonnés.

PROGRAMME 9h Accueil 9h30 Ouverture et présentation de la journée Jean-Paul LANGLOIS, Président de l’IMdR & André LANNOY, Vice-président aux Activités

9h45 Modèles et méthodes d’optimisation continue et discrète : problèmes classiques, problèmes nouveaux et applications industrielles. Michel MINOUX, Professeur, à l’Université de Paris 6

Résumé :

On présente une vue d’ensemble des modèles d’optimisation les plus fréquemment rencontrés dans les applications industrielles et des méthodes de résolution correspondantes : programmation linéaire continue et discrète (en nombres entiers), problèmes d’optimisation non linéaires. Les applications mentionnées concernent typiquement les transports et la logistique, les télécommunications, l’optimisation de la production, etc.

On discutera également en détail de nouvelles problématiques liées à la nécessité, de plus en plus fréquente, de prendre en compte les incertitudes diverses sur tout ou partie des paramètres définissant les modèles d’optimisation à résoudre : incertitude sur les temps de traitement dans un problème d’ordonnancement, incertitude sur les demandes des usagers dans un réseau de transport, etc. On proposera en particulier une vue d’ensemble de résultats récents concernant une large classe de problèmes de programmation linéaire sous incertitude.

Pour vous inscrire :

IMdR - 12, avenue Raspail 94250 GENTILLY Tél : 01 45 36 42 10 - Fax : 01 45 36 42 14 E-mail : secretariat (at) imdr.eu

répondre / to answer
   


Programme de la journée de Clôture du Mois de la Qualité 2010
Travaux en hauteur : risques et prévention - 12 Mars 2009 Dijon
Les méthodes d’optimisation pour la maîtrise des risques
AFM - Lettre de l’AFM du mois d’avril‏
Les éco-entreprises de Franche-Comté : Intégrer les activités de demain
Journée ‘’Résilience’’ en partenariat avec la SELF – Société d’Ergonomie de Langue Française
Rappel : 14èmes Assises Européennes du Prototypage Rapide
INVITACION GESTEC 2010
Informations IMdR mai et juin 2012‏
Et si nous réussissions ensemble un grand projet ... à Chamonix !




Home | Contact | Site | Plan | Admin