METHODES / METHODS > Nouvelles de CORICO : Comment valider une hypothèse ?‏

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

Nouvelles de CORICO : Comment valider une hypothèse ?‏
jeudi 9 février 2012 , Sandrine Beaujon


Analyse de données multidimensionnelles, plan d’expériences

1 – Dernières nouvelles de CORICO

Comment valider une hypothèse ?

Il convient de construire l’expérience en ce sens. Cependant, quand l’expérience confirme l’hypothèse, le risque est grand de crier trop tôt victoire. Ce n’est peut-être, en réalité, qu’une « fausse bonne corrélation », due à une tierce variable.

Or, s’il est difficile de maintenir constants tous les paramètres perturbateurs, il est plus souvent aisé de les mesurer. D’où l’intérêt de compléter la démarche par une « iconographie des corrélations » : une image de l’état des liens entre les paramètres, indépendamment de toute hypothèse. Les « fausses bonnes corrélations » sont écartées, et le terrain des faits, déblayé et organisé, débouche souvent sur des pistes fécondes. Les hypothèses sont évaluées, corrigées, ou abandonnées sans délai.

Un modèle est inutile s’il n’est confronté à la réalité. CORICO vous fournit toujours un ou plusieurs essais de validation pour apprécier sa fiabilité.

Comment faire parler les chiffres ?

Mettez en valeur les résultats de vos études fondées sur des données quantitatives ou qualitatives, en insistant sur la lisibilité, la finesse du détail, dans une vision synthétique et globale.

Quelques applications du logiciel CORICO

un tableau de données.

Mettre en évidence l’organisation de phénomènes complexes.

Modéliser pour prévoir

Optimiser un procédé.

Prévoir l’évolution de séries temporelles. S’adapter au changement.

S’affranchir des « bruits » ou contaminations.

Détecter des changements subtils, des points aberrants.

Tenir compte des «  interactions logiques ».

Hiérarchiser les facteurs clés de satisfaction, dégager des indicateurs fiables.

Identifier des causes de déréglage, des sources de variabilité.

Éliminer dysfonctionnements, défauts, rebuts, retards,…

Élaborer des règles de décision, investir à bon escient, justifier économiquement les efforts consentis.

Réduire les coûts de conception, production et commercialisation des produits ou services.

Tirer d’un plan d’expériences le maximum d’information en un minimum d’essais.

Les nouveautés 2012 : une précision augmentée. Des schémas encore plus conviviaux.

Exploitation sereine de vos données : Intuitif, plus rapide et plus sûr, Corico garantit des performances exceptionnelles, des schémas de synthèse d’une clarté sans égale, des modèles robustes, une formation rapide. Vos utilisateurs ont le sourire !

Démonstrations gratuites du logiciel CORICO 4.0

2 - Formez vos équipes à CORICO 4.0... C’est rentable !

Le logiciel CORICO concilie l’analyse de données et le plan d’expériences :

- La sphère de CORICO : le moyen le plus convivial, le plus sûr et précis à ce jour pour représenter les données multidimensionnelles, valoriser l’information et démêler les influences. Depuis 2007, la sphère peut être animée !

- Les « plans CORICO » réunissent tous les avantages des Plans d’Expériences Optimaux et des Plans Uniformes ! Vous n’avez pas besoin de postuler un modèle ! Pas de confusion (alias) avec les interactions ! Souplesse dans le choix des niveaux. Facteurs quantitatifs et qualitatifs. Et peu d’essais !

- Les modèles CORICO sont plus robustes et prédictifs grâce aux « interactions logiques » (influences non linéaires des couplages de paramètres) classées par importance décroissante ! Vous comprenez mieux les phénomènes sous-jacents et réconciliez vos modèles avec les données réelles. La même méthode s’applique quel que soit le type de plan, le nombre de facteurs et le nombre de réponses, qu’il y ait ou non des contraintes, que le modèle soit linéaire ou non, qu’il combine ou non des facteurs de procédé et de mélange,…

- L’extraction automatique de règles issues des données réelles permet la mise en œuvre de bonnes pratiques opérationnelles.

- Séries temporelles : Finies les complications telles que moyennes mobiles, processus ARIMA ou Box-Jenkins, calcul différentiel, analyse de Fourrier, dispersion de phase, ondelettes, spline.... La méthode CORICO, simple dans son emploi et précise dans ses résultats, permet un calcul rigoureux même lorsque la cadence d’échantillonnage n’est pas régulière.

8 participants au maximum par session.

répondre / to answer
   


Journée d’échange sur les vulnérabilités des réseaux
APPEL A COMMUNICATIONS : Les Entretiens du Risque 2009
ENSMM & AIMM - Evénement Agence Spatiale Européenne‏
Journées Française de Vibro-Acoustique
Appel à participation "Atelier Eco-conception"
Research into Design (ICoRD ’11)
Invitation soutenance de stage 2011 - ISTIA 8 & 9/09/2011
International Conference Surveillance 6
invitation au 5 à 7 du CeTT, sur le projet européen EVA
[primeca] Offre d’emploi en génie méca au FCBA‏




Home | Contact | Site | Plan | Admin