METHODES / METHODS > Nouvelles de CORICO : Ne pas confondre calcul et connaissance

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

Nouvelles de CORICO : Ne pas confondre calcul et connaissance
mardi 17 janvier 2012 , Sandrine Beaujon


Analyse de données multidimensionnelles, plan d’expériences

1 – Dernières nouvelles de CORICO

Ne pas confondre calcul et connaissance, calcul de l’erreur et mesure de l’erreur.

L’archer peut corriger son erreur quand il voit la flèche 3 cm à gauche de la cible. Au coup suivant, il tire un peu à droite et fait mouche, car il a vu le lien entre geste et résultat. Une erreur calculée de ±3 cm sur 10 coups ne lui serait d’aucun secours, mais serait plus couteuse en flèches.

« L’Iconographie des Corrélations », qui dégage les liens remarquables entre vos variables, vous permet d’éviter l’erreur d’interprétation, et vous dispense de bien des calculs d’erreurs stériles et fastidieux ! Un calcul d’erreur ne doit pas être introduit « pour faire scientifique » : il doit répondre à un besoin réel.

Exploitez mieux vos données déjà collectées en identifiant vraiment toutes les sources de gaspillages et d’inefficacités. Certains résumés sont trompeurs (comme la moyenne, qui mélange et efface l’information). Le logiciel CORICO au contraire, ne résume pas vos données, mais il en simplifie la vision, par élimination des redondances. Vous en extrayez alors la substance sous une forme complète, immédiate et compréhensible, sans passer à côté de solutions évidentes, et vous saisissez mieux les mécanismes complexes.

Quelques applications du logiciel CORICO

un tableau de données.

Mettre en évidence l’organisation de phénomènes complexes.

Modéliser pour prévoir

Optimiser un procédé.

Prévoir l’évolution de séries temporelles. S’adapter au changement.

S’affranchir des « bruits » ou contaminations.

Détecter des changements subtils, des points aberrants.

Tenir compte des « interactions logiques ».

Hiérarchiser les facteurs clés de satisfaction, dégager des indicateurs fiables.

Identifier des causes de déréglage, des sources de variabilité.

Éliminer dysfonctionnements, défauts, rebuts, retards,…

Élaborer des règles de décision, investir à bon escient, justifier économiquement les efforts consentis.

Réduire les coûts de conception, production et commercialisation des produits ou services.

Tirer d’un plan d’expériences le maximum d’information en un minimum d’essais.

Les nouveautés 2012 : une précision augmentée.

Exploitation sereine de vos données : Intuitif, plus rapide et plus sûr, Corico garantit des performances exceptionnelles, des schémas de synthèse d’une clarté sans égale, des modèles robustes, une formation rapide. Vos utilisateurs ont le sourire !

Démonstrations gratuites du logiciel CORICO 4.0 organisées à Versailles : contactez-nous pour vous inscrire. Voir aussi nos tutoriaux - en ligne.

2 - Formez vos équipes à CORICO 4.0... C’est rentable !

Le logiciel CORICO concilie l’analyse de données et le plan d’expériences :

- La sphère de CORICO : le moyen le plus convivial, le plus sûr et précis à ce jour pour représenter les données multidimensionnelles, valoriser l’information et démêler les influences. Depuis 2007, la sphère peut être animée !

- Les « plans CORICO » réunissent tous les avantages des Plans d’Expériences Optimaux et des Plans Uniformes ! Vous n’avez pas besoin de postuler un modèle ! Pas de confusion (alias) avec les interactions ! Souplesse dans le choix des niveaux. Et peu d’essais !

- Les modèles CORICO sont plus robustes et prédictifs grâce aux « interactions logiques » (influences non linéaires des couplages de paramètres) classées par importance décroissante ! Vous comprenez mieux les phénomènes sous-jacents et réconciliez vos modèles avec les données réelles. La même méthode s’applique quel que soit le type de plan, le nombre de facteurs et le nombre de réponses, qu’il y ait ou non des contraintes, que le modèle soit linéaire ou non, qu’il combine ou non des facteurs de procédé et de mélange,…

- L’extraction automatique de règles issues des données réelles permet la mise en œuvre de bonnes pratiques opérationnelles.

- Séries temporelles : Finies les complications telles que moyennes mobiles, processus ARIMA ou Box-Jenkins, calcul différentiel, analyse de Fourrier, dispersion de phase, ondelettes, spline.... La méthode CORICO, simple dans son emploi et précise dans ses résultats, permet un calcul rigoureux même lorsque la cadence d’échantillonnage n’est pas régulière.

répondre / to answer
   


ICSSEA 2012 : Call for Papers : Software and Systems Engineering and their Applications - Paris, October 23-25, 2012‏
Programme de la journée de Clôture du Mois de la Qualité 2010
Entreprises : Rencontrez les 600 ingénieurs qui dynamiseront vos projets !
Journée IMdR : Jeunes Chercheurs et Jeunes Ingénieurs - 3 mars 2009
Knowllence en Suisse : Invitations "Solutions méthodologiques pour le PLM"
Invitation à Soutenance de thèse d’Anne GUENAND
2eme Appel à communications SIRE’10 - Inforsid - Marseille
Réception du "prix mérite 2007 de la SCAV- Logiciel supportant l’AV" par la SCAV-CSVA
COMMUNIQUE DE PRESSE DU 10 MARS 2010
Newsletter IMDR




Home | Contact | Site | Plan | Admin