MAROC - Association Professionnelle des Cimentiers (APC) / Techniques routières à base de ciment

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

MAROC - Association Professionnelle des Cimentiers (APC) / Techniques routières à base de ciment
CASABLANCA du 25 au 28 mai & du 13 au 15 juillet 2004
jeudi 15 juillet 2004 , Abdelaziz Dahbi, Abdelhakim Jakani, Gilles Laurent, Jean-Olivier Laval, Jean-Pierre Benaben, Joseph Abdo


L’Association Professionnelle des Cimentiers du Maroc souhaite former une douzaine de ses responsables technico-économique - dont la mission consiste à promouvoir l’utilisation du ciment dans les ouvrages routiers - à valoriser des actions de promotion du ciment en fonction des nouvelles techniques routières en sachant apprécier les enjeux et maîtriser les moyens à y consacrer.

Il s’agit de faire acquérir aux participants la maîtrise d’un argumentaire relatif à la mise en oeuvre d’ouvrages routiers produits à partir ou avec une composante forte en ciment.

Cette formation à pour objectifs de permettre aux participants :

- de développer leurs connaissances pour définir des structures de chaussée adaptées à la fois au contexte local (conditions climatiques, utilisations des matériaux locaux) et à la politique routière choisie par le maître d’ouvrage.
- de connaître sous quelles hypothèses ont été établis les différents catalogues de structures et de leurs applications
- de définir les caractéristiques de surface à respecter en fonction des besoins à satisfaire
- de connaître les évolutions récentes des techniques de chaussées, de leurs domaines et conditions d’emploi, dans un contexte régional et comprenant des modèles français
- de connaître les cas réels d’utilisation du ciment en technique routière au Maroc et d’être en mesure de les décrire et d’en valoriser les résultats
- de bâtir et d’assimiler un argumentaire valorisant des techniques de traitement des sols et recyclage des chaussées à la chaux et au ciment

L’architecture générale de l’action proposée est la suivante :

- un séminaire de 4 jours avec :

- temps intermédiaire d’expérimentation de l’argumentaire en situation réelle (évalué à 2 mois)

- un séminaire de 2 jours : (dates à déterminer) finalisation de l’argumentaire

PROGRAMME DU PREMIER SEMINAIRE

Première journée : LA ROUTE, PRINCIPE DE DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSEES, AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES STRUCTURES A BASE DE CIMENT, LES OUTILS D’AIDE ET D’APPLICATION AUX DIFFERENTES VOIRIES - MM Laurent et Benaben

Les chaussées, généralités, vocabulaire, principe de dimensionnement, la méthode française

Les différentes structures, avantages et inconvénients

Les matériaux, critères de dimensionnement
- béton
- grave hydraulique (gave ciment et béton compacté)
- les sols traités au ciment

Les documents d’application
- le catalogue pour le réseau national de 1998, béton évolution des structures, exemple
- grave hydraulique

Le guide voirie à faible trafic 2004
- les critères de dimensionnement
- le traitement des sols, les structures, exemple

La voirie urbaine le logiciel CERTU, exemple

Comparaison économique entre les chaussées en béton et classique en France, méthodologie

Deuxième journée :
LA REALISATION, LES MATERIAUX DE FORMULATION, LA FABRICATION, LA MISE EN OEUVRE ET LES CONTROLES - MM Laurent et Benaben

Les matériaux
- le béton, formulation et caractéristiques, évolution normative
- la grave hydraulique, béton compacté et traitement de sol, formulation et caractéristiques

La fabrication, la mise en œuvre et les contrôles
- béton pour grands chantier, traitement de surface
- béton en petites voiries et milieu urbain
- les contrôles
- grave hydraulique et béton compacté, les contrôles

Le traitement de sol, réalisation et contrôles
- Le béton, cas particulier du BCMC et des giratoires

Questions, réponses, bilan

Troisième journée : matinée
L’EXPERIENCE MAROCAINE

l’expérience marocaine relative à la réalisation des travaux routiers à base de ciment - M Dahbi

- Réalisation de la première planche expérimentale de route en béton sur la RS 229,
- Travaux sur le CT 1063, section pilote en béton de ciment,
- Présentation des travaux en béton de ciment sur les divers aéroports du Maroc,
- Travaux en grave ciment sur la RP 3 et de GVC et GAC sur différentes sections,
- Retraitement en place avec ajout de ciment (technique mixte)

Les points forts et faibles seront mis en valeur lors de la présentation pour répondre aux objectifs de la formation.

les prestations de laboratoire pour les techniques routières à base de ciment - M Jakani

- Les études de formulation et d’agrément pour les graves améliorées au ciment et les sables ciment (les chaussées béton ne seront pas traitée car on en fait très peu au Maroc mais un mot pourra en être dit si les participants le souhaitent),
- Les planches d’essai avant lancement de mise en oeuvre
- Le suivi et le contrôle de la mise en oeuvre.

Des exemples de chantiers suivis au Maroc seront donnés à titre d’illustration, ainsi que quelques conseils et recommendations issues de l’expérience nationale

Troisième journée : aprés-midi
LA CONSTITUTION D’UN ARGUMENTAIRE TECHNICO-COMMERCIAL

Témoignages sur l’expérience vécue par les participants - M Abdo

- tour de table pour recueillir et échanger les expériences des participants

Rappel des différents domaines d’utilisation du ciment et du béton dans la route - M Abdo

- visualiser sur un croquis les différents segments de marché

le segment de marché constitué par le TRAITEMENT DES SOLS - M Abdo

approfondissement de la maîtrise de ce marché : le plan de travail indiqué ci-dessous est repris pour chacun des 6 segments de marché

- Le marché. L’exposé s’appuie sur l’expérience française

  • le marché annuel,
  • la part du ciment/béton,
  • évaluation du marché à court et moyen terme,
  • les enjeux.

Il sera demandé aux participants, selon le canevas présenté, de réaliser la meme étude pour la 2ème phase (prévue 2 mois après).

- Comment détecter les futurs projets :

  • les sources d’information,
  • les décideurs,
  • les investisseurs publics et privés.

A ce stade, il faut insister d’avoir présentes à l’esprit les deux règles :

  • "l’action sera d’autant plus efficace qu’elle se situera plus en amont" et
  • "l’action sera d’autant plus pertinente qu’une ou plusieurs entreprises compétentes seront pretes à suivre la démarche par une offre compétitive pour les travaux".

- Le processus de décision, les interlocuteurs , leurs motivations et leurs réticences, et les techniques concurrentes ;

en s’appuyant sur l’exemple français. A ce stade, il faut insister sur l’intéret de bien comprendre les préoccupations spécifiques de l’interlocuteur.

Il sera demandé aux participants de préparer une analyse propre au contexte marocain.

- Les arguments généraux : techniques, économiques, écologiques,esthétiques.
Mais aussi, les arguments spécifiques au segment de marché identifié.

La règle d’or ici est de ne pas réciter les arguments mais d’essayer de les présenter en prenant en compte le point précédent.

le segment de marché constitué par les GRAVES CIMENT - M Abdo

approfondissement de la maîtrise de ce marché : dito le premier segment

Quatrième journée :
LA CONSTITUTION D’UN ARGUMENTAIRE TECHNICO-COMMERCIAL (suite)

le segment de marché constitué par les VOIRIES URBAINES - M Abdo

approfondissement de la maîtrise de ce marché : dito le premier segment

le segment de marché constitué par les VOIRIES RURALES - M Abdo

approfondissement de la maîtrise de ce marché : dito le premier segment

le segment de marché constitué par le RETRAITEMENT DES CHAUSSEES A FROID - M Abdo

approfondissement de la maîtrise de ce marché : dito le premier segment

le segment de marché constitué par les EQUIPEMENTS ANNEXES - M Abdo

approfondissement de la maîtrise de ce marché : dito le premier segment

Conclusions et rappels des consignes des travaux à réaliser pendant la période intermédiaire pour le module suivant - M Abdo

Evaluation du séminaire

   


MALI - Institut National de Formation en Equipement & Transports (INFET)
The 2002 Seminars - Les Séminaires 2002
EMPLOI EN AFRIQUE - JOB IN AFRIKA
SOMMET AFRICITES 2003 : Assurer l’accès aux services de base dans les collectivités locales africaines
The 2004 Seminars - Les Séminaires 2004
BNETD - CÔTE D’IVOIRE
ALGERIE - Algérienne de Gestion Autoroutière (AGA)
SENEGAL - Agence Autonome des Travaux Routiers (AATR)
TUNISIE - Office de l’Aviation Civile et des Aéoports (OACA)
Séminaires 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003 & 2002/2 Seminars




Home | Contact | Site | Plan | Admin