METHODES / METHODS > B- DEMARCHES / APPROACHES > Les exigences statistiques du référentiel automobile QS9000

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

Les exigences statistiques du référentiel automobile QS9000
par M. Gaston MOUGIN, Cap Entreprise
lundi 15 mars 1999 , Sandrine Beaujon


MAITRISE DES PROCESSUS

Par M. Gaston MOUGIN, Cap Entreprise

Les exigences statistiques du référentiel QS 9000

I) OBJECTIF GENERAL

L’objectif des « exigences du système qualité » QS 9000 est de développer des systèmes fondamentaux de gestion de la qualité qui permettent l’amélioration continue tout en mettant l’accent sur la prévention des défauts et la réduction des variations ainsi que du gaspillage dans les chaînes d’approvisionnements.

Principe (voir schéma ci-dessous)

La norme ISO 9001 a été retenue pour construire le fondement de ce standard. Les exigences supplémentaires en matière de système qualité sont rappelées ci-après

Les exigences sont exprimées selon différents degrés, soit :

  • Exigences obligatoires : le terme « doit » est utilisé

  • Démarche recommandée : le terme « devrait » est utilisé

  • Les paragraphes intitulés « notes » sont indicatifs

II) SYSTEME QUALITE

2.1

Caractéristiques spéciales

Les analyses des caractéristiques critiques (AMDEC) et les plans de contrôle doivent déterminer les caractéristiques spéciales.

2.2

Revues de faisabilité

La faisabilité de la fabrication des produits doit être réalisée avant la fabrication.

La faisabilité est une évaluation de l’adéquation d’une conception avec les conditions de production.

La conformité aux exigences techniques doit être assurée avec le niveau requis de la capabilité statistique du procédé.

III) MAÎTRISE DE LA CONCEPTION

Planification de la conception

Le service études devrait être compétent dans les techniques suivantes :

  • Plans d’expériences (classiques et Taguchi)

  • Plans d’étude de faisabilité

  • ……

IV) MAÎTRISE DES PROCESSUS

Généralités

Pour les caractéristiques spéciales à la demande du client, nécessité de produire une documentation qui démontre la conformité.

Maintenance préventive

Le plan de maintenance devrait comprendre la corrélation des données SPC avec l’entretien préventif.

V) SURVEILLANCE DES PROCESSUS

Les instructions d’exécution et de surveillance du processus doivent comprendre :

  • exigences et applications SPC

  • exigence de capabilité préliminaire du processus

Des études de capabilité sont exigées pour chaque caractéristique spéciale désignée.

Si aucune exigence n’est spécifiée, un indice Ppk > = 1,67 devrait être atteint pour des résultats préliminaires (production de moins de 30j) et pour des processus instables (hors contrôle).

Si cette capabilité ne peut être atteinte :

  • Voir le manuel processus d’homologation des pièces de production.

  • Réévaluer avec des dispositifs détrompeurs, détection unitaire ou techniques d’amélioration continues.

Les exigences de production continue (série) sont définies par le client : si cela n’est pas le cas, les valeurs suivantes s’appliquent par défaut :

  • Processus stables et lois normales indice Cpk >1,33

  • Processus instables de distribution connue Ppk > 1,67

  • Distribution non normales : utilisation d’autres méthodes d’évaluation (PPM, analyse non paramétrique,….).

  • Les événements importants du processus devraient être notés sur les cartes de contrôle.

  • Le plan de contrôle peut être revu pour les hauts niveaux de capabilité.

  • Les caractéristiques instables ou non capables doivent faire l’objet de la mise en place d’un plan de réaction approprié.

  • Les plans de réaction devraient inclure des méthodes de retenue de la production et de contrôle unitaire.

  • Exigences modifiées de capabilité.

  • Vérification de réglages et des nouvelles séries.

VI) CONTRÔLES ET ESSAIS

L’évaluation de la qualité des produits achetés doit utiliser des méthodes :

  • reçu de relevés de données statistiques.

  • Toutes les activités liées au procédé devraient viser des méthodes de prévention des défauts telles que la maîtrise statistique des procédés.

  • ……

VII) MAITRISE DES EQUIPEMENTS DE MESURE, DE CONTRÔLE ET D’ESSAI

Il est exigé de démontrer que des analyses statistiques ont été menées pour vérifier l’aptitude des moyens de mesure mentionnés dans le plan de contrôle. Ces méthodes doivent être conformes au manuel MSA (Analyse des Systèmes et moyens de mesure).

VIII) TECHNIQUES STATISTIQUES

La sélection des techniques statistiques appropriées devrait être déterminée durant la planification et les techniques retenues incluses dans le plan de contrôle. Les concepts de base tels que la variation, la maîtrise et le réglage devraient être compris partout dans l’entreprise.

IX) EXIGENCES SPECIFIQUES AU SECTEUR AUTOMOBILE

9.1

Amélioration continue

Généralités : les fournisseurs doivent développer des plans d’actions pour l’amélioration des procédés.

Amélioration de la qualité et de la productivité doivent être identifiées et les actions correspondantes mises en place :

  • variation excessive (dispersion)

  • moins de 100% de capabilité au démarrage

  • moyennes de procédés non centrées sur les valeurs cibles

  • capabilité marginale des systèmes de mesure

  • …..

9.2

Techniques d’amélioration continue

Il faut prouver que les méthodologies suivantes sont comprises :

  • indices de capabilité (Cp.Cpk)

  • cartes de contrôle (mesures et attributs)

  • cartes à sommes cumulées

  • plans d’expériences

  • analyses de données

9.3

Mise en place

La mise en œuvre de ces exigences impose la compréhension des principes de bases des techniques statistiques.

En effet :

  • Le technicien ou régleur doit s’assurer que sa machine ou son processus est capable de respecter les limites de spécification (tolérances).

  • Le pilote du processus (régleur, opérateur, …) doit comprendre qu’il faut parfois régler un processus alors que les pièces fabriquées sont dans les limites de tolérance.

  • Le service qualité doit analyser les résultats des performances des processus afin de mettre en place des actions d’amélioration et de communiquer les résultats au service conception afin qu’il intègre dans les spécifications des produits la capabilité des processus.

Paru dans Tendances Qualité N°28 – Mars 99

 

   


Maîtrise des processus
Formation : le Poka-Yoke
Formation : Le Processus 8D
Les responsables Qualité ont-ils un avenir ?
Le benchmarking (ou parangonnage)
Le Management Environnemental
UTILISATION DU SOLEIL ET DE L’EAU : L’EXEMPLE ENVIRONNEMENTAL DE SIG
Le Management par les Processus
Evaluation des risques professionnels : pourquoi ?
LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL




Home | Contact | Site | Plan | Admin