METHODES / METHODS > LES XIVÈMES JOURNÉES DE PROJECTIQUE - Oct 08

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

APPEL À COMMUNICATION relayé par Knowllence
LES XIVÈMES JOURNÉES DE PROJECTIQUE - Oct 08
Innovation, complexité et compétences
vendredi 27 juin 2008 , Sandrine Beaujon


APPEL À COMMUNICATION L’innovation continue à être le moteur de toute dynamique entrepreneuriale conséquente. En ces périodes de concurrence exacerbée et mondialisée, celle-ci concerne autant les acteurs des régions en développement, que les régions du monde développées dans lesquelles on anticipe aujourd’hui une période de crise grave à échéance brève, régions développées dans lesquelles existent d’ores et déjà des entreprises et des territoires " sinistrés " pour lesquels des voies de "redéveloppement" doivent être inventées. Le terme d’innovation recouvre un champ extrêmement complexe. Notre ambition, dans ce premier axe est de mieux comprendre ce qui est en jeu dans ces phénomènes d’innovation, notamment sur les plans sociologiques, organisationnels, informationnels, cognitifs… La capacité des entreprises, des organisations et des territoires à s’inscrire positivement dans ces " mouvements " liés à l’innovation constitue également un axe d’intérêt de la conférence. Le "mouvement" que nous venons d’évoquer doit être considéré comme un champ qu’il est important d’approfondir. L’idée sous-jacente est que les dynamiques auxquelles les entreprises, les organisations et les territoires sont soumis impliquent que nombre d’éléments soient hors du contrôle des personnes qui sont sensées ou qui prétendent en avoir le contrôle. Le peu d’efficacité et de pertinence des actions et interventions dites "d’accompagnement du changement" en atteste bien. La question de la compréhension en profondeur de ces processus de transformation doit être traitée. Elle demande de transformer la conceptualisation qui est au centre des représentations de beaucoup de chercheurs et de praticiens, conceptualisation qui se construit largement autour des concepts de (homéo)-stabilité, de changement planifié et contrôlé entendu comme transition entre deux états stables (ou états d’équilibre). Il convient alors de faire évoluer cette conceptualisation en prenant en compte les concepts en lien avec la théorie du chaos, les phénomènes de réseaux… en intégrant, de ce fait, la complexité et le caractère limité des possibilités de contrôle rationnel de ces processus. Avec cette réflexion, la part d’éco-auto-organisation dans ces évolutions et au-delà, la définition, la mise en oeuvre et l’évaluation de modalités d’intervention rénovées dans ces processus de changement doivent donc également être prises comme objet de recherche et constitue un des axes de réflexion de notre conférence. Enfin, se mouvoir et intervenir intelligemment dans ces environnements demande à l’évidence de travailler les aspects cognitifs, en particulier les aspects liés aux représentations mais aussi aux attitudes des acteurs considérés, notamment à leur motivation et à leur intelligence émotionnelle. De la même façon, le développement de compétences spécifiques, tant pour ce qui concerne les chefs de projets et managers que pour tous les acteurs de l’organisation doit être désormais considéré comme une question centrale. Ces compétences concernent les aspects techniques liés aux métiers, mais aussi les aspects comportementaux (comment agir ?) et méta-cognitifs (comment conceptualiser / comprendre / apprendre ?). Comment identifier ces compétences et attitudes, comment peuvent-elles se développer, s’acquérir, s’apprendre, se transférer dans les situations et les environnements en proie au mouvement… Le phénomène projet, précisément est souvent considéré comme la meilleure façon de mener à bien les transformations collectives complexes dans les environnements turbulents. Le mode projet est cependant envisagé selon des modalités diverses : " rationalisme planificateur ", considérant le mode projet comme un " déroulé mécanique " qui mène par un chemin calculé et contrôlé à un résultat planifié à l’avance versus une conception qui voit dans le mode projet une modalité qui polarise les énergies vers un but commun que l’on s’efforce d’atteindre par une action collective qui se finalise de façon assumée et construite en commun. Laquelle de ces conceptions, et sous quelles conditions, est le plus en ligne avec les environnements turbulents et complexes qui nous préoccupent ici, qui appellent et en même temps enserrent l’innovation et le changement. La question de l’accompagnement de ces démarches complexes (projets complexes, transformations, apprentissages…) et des personnes qui les prennent en charge (managers, consultants, chefs de projets, tuteurs...) est également très importante au regard de l’ensemble des questions que nous mettons en débat. C’est le dernier axe de nos journées de Projectique.

PRINCIPAUX THÈMES Les quatorzièmes journées internationales de Projectique proposent un ensemble de thèmes tels que : • L’innovation o Sa nature, ses modalités o Sa gestion, comment y intervenir ? • La complexité o Sa nature o Sa gestion • Le mouvement o Sa nature, ses modalités o Sa gestion, comment y intervenir ? Le " mode projet " o Sa nature o Sa gestion, comment y intervenir ? • Les attitudes et compétences o Leur nature o Leurs modalités d’apprentissage, de transfert… • L’accompagnement des démarches complexes o Consulting, chefferie de projets o Tutorat, compagnonnage

SOUMISSION Le comité scientifique du congrès appréciera les efforts pédagogiques des participants qui soumettent des projets de communication. La soumission des projets de communication qu’ils soient théoriques ou appliqués doit s’effectuer selon le calendrier qui suit. Les langues officielles du séminaire seront l’anglais, l’espagnol et le français. Une traduction simultanée sera assurée. Les meilleurs articles donneront lieu à une publication dans la revue Projectics/Projectique/Proyectica éditée par les Editions De Boeck.

FORMAT DES ARTICLES L’article doit répondre aux exigences suivantes : • Il doit faire approximativement +-25.000 signes (blancs inclus). • Il doit comporter 5 mots clés • Les références bibliographiques sont approximativement d’une dizaine • Le résumé est d’une demie page environ (soit 2.000 signes) • Exigences graphiques : pas de couleur, seulement des nuances de gris (du blanc au noir).

COMITÉ SCIENTIFIQUE • Per Sigurd Agrell (EKELÖW INFOSECURITY, CH) • Norbert Alter (Université de Paris Dauphine, FR) • Bernard Claverie (IdC, Bordeaux, FR) • Jean-Pierre Claveranne (IFROSS, Université Jean-Moulin, Lyon, FR) • Nicholas Coutts (Consultant, London, GB) • Isabelle Franchistéguy (IUT, Bayonne, FR) • René Harlouchet (MCC-LKS, San Sebastian, ES) • Nimal Jayaratna (MMU, Manchester, GB) • Jean-Michel Larrasquet (CREG, Université de Pau et des Pays de l’Adour, FR) • Benoît Leblanc (IdC, Bordeaux, FR) • Jérémy Legardeur (ESTIA LIPSI, Bidart, FR) • Sain Lopez (MU-FCE, Mondragon, ES) • François Prat (TURBOMÉCA, Tarnos, FR) • Mohammed Saad (UWE, Bristol, GB) • David Sanchez (MU-FCE, Mondragon, ES) • Eddy Soulier (Université Technologique de Troyes, FR) • Miklos Szocska (SOMMELWEISS, Budapest, HU) • Luxio Ugarte (MU-FCE, Mondragon, ES) • Mihaela Ulieru (Canada Research Chair in Adaptative Information. Infrastructures for eSociety, CAN)

DATES IMPORTANTES Réception des articles complets : 31 juillet 2008 Notification d’acceptation ou de rejet : 01 septembre 2008 Inscription : 15 octobre 2008 Les XIVèmes journées de Projectique : 30 & 31 octobre 2008

SECRÉTARIAT DE LA CONFÉRENCE ESTIA GRAPHOS Technopole Izarbel 64210 Bidart - FRANCE Mikele Larronde Tél : 33 (0)5 59 43 85 42

   


GESTEC’2009 : XII Taller de Gestión Tecnológica en la Industria
Ouverture du Mois de la Qualité /Journée technique SIA - Sté Ingénieurs Automobile (a
AFM - Journée AFM du 5 avril et AG‏
AG 2010
CALL-FOR-PAPER : 15th International Conference on Information Fusion (Fusion 2012)
Une nouvelle journée sur l’amélioration continue
Edito Lettre du Pôle Véhicule du Futur
10ème Appel à projet FUI
Réunion Club des adhérents « Usage et conception éco-responsables des systèmes d’information
[primeca] J-30 : Concours 24h de l’innovation - ESTIA - Biarritz - Octobre 2010




Home | Contact | Site | Plan | Admin