METHODES / METHODS > Journée IMdR : Jeunes Chercheurs et Jeunes Ingénieurs - 3 mars 2009

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

Journée IMdR : Jeunes Chercheurs et Jeunes Ingénieurs - 3 mars 2009
knowllence relaye une action de l’IMdR
mardi 10 février 2009 , Sandrine Beaujon


L’IMdR est heureux de vous convier à la journée « Jeunes Chercheurs et Jeunes Ingénieurs » qu’il organise le 3 mars prochain. Cette journée s’inscrit dans la continuité de la session « Recherche et Industrie » du congrès Lamda Mu et présente des travaux de recherche qui reflètent les préoccupations académiques, industrielles et sociétales de la Maîtrise des Risques.

Cette journée est ouverte à tous, sous réserve d’inscription préalable. Le repas de midi sera pris sur place sous forme de buffet afin de favoriser les échanges. L’accès est gratuit pour les universitaires (sur présentation d’un justificatif) et pour les membres de l’IMdR. Une somme de 40 euros est demandée aux ‘’non membres IMdR’’.

OBJECTIFS DE LA JOURNEE

Dans la poursuite de son objectif de promouvoir la maîtrise des risques et ses acteurs et en particuliers d’inciter les plus jeunes à s’invertir dans cette voie, l’IMdR organise le 3 mars 2009, une journée dédiée aux jeunes ingénieurs et aux jeunes chercheurs. Cette journée s’inscrit dans la continuité de la session « Recherche et Industrie » du congrès Lamda Mu et présente des travaux de recherche qui reflètent les préoccupations académiques, industrielles et sociétales de la Maîtrise des Risques.

PROGRAMME

8h30 Accueil

9h Ouverture de la journée - Guy PLANCHETTE, Président de l’IMdR

9h10 Présentation de l’Association Bernard Gregory (ABG) – De la thèse à l’emploi - Professeur Martine PRETCEILLE, Directrice de l’ABG

9h30 Modélisation et simulation des stratégies de maintenance sur des systèmes multicomposants - Valérie ZILLE, EDF Ce travail fait l’objet d’une thèse en partenariat entre EDF R&D (département MRI) et l’Université de Technologie de Troyes. L’évaluation des performances d’une politique de maintenance complexe, issue par exemple d’une démarche OMF, se heurte à plusieurs difficultés méthodologiques dont la résolution constitue l’enjeu scientifique de ce travail de thèse. Ces difficultés proviennent à la fois du fait que les politiques de maintenance issues de la démarche OMF portent sur des systèmes complexes (systèmes comportant plusieurs composants dépendants, présentant chacun plusieurs phénomènes de dégradation et plusieurs modes de défaillances éventuellement en compétition pour produire la défaillance du système) et que ces politiques sont elles-mêmes complexes (tâches de maintenance très diverses, absence de structure simple pour la politique, …). L’objectif de cette thèse est donc le développement d’une méthode générique de modélisation et d’évaluation des performances du système maintenu qui permettent de s’affranchir des limitations des modèles existants. L’originalité du modèle proposé réside dans le développement conjoint d’un modèle complet décrivant le comportement du système multi-composants étudié et la politique de maintenance et de la procédure d’évaluation quantitative des performances de la maintenance, basée sur ce modèle.

10h10 Modélisation de la dégradation temporelle du fil de contact caténaire par des processus stochastiques - Jeanne CASAERT, SNCF Dans le cadre de la maintenance préventive du fil de contact caténaire, nous cherchons à optimiser les politiques d’inspection du fil de contact et, en particulier, à prévenir le risque de rupture du fil. Pour cela, une bonne connaissance du processus de dégradation du fil est nécessaire : nous souhaitons modéliser la dégradation le long du fil de contact d’une part et, d’autre part, la dégradation du fil au cours du temps. Lors de cet exposé, nous nous attacherons à la modélisation temporelle de la dégradation. Nous présenterons tout d’abord les politiques d’inspection du fil de contact caténaire, puis les objectifs précis de l’étude. Enfin, nous proposerons une modélisation temporelle de la dégradation du fil basée sur des processus Gamma

10h50 Pause

11h10 Mise au point de modèles prédictifs de fiabilité dans un contexte de dégradation associé à des profils de mission - Julien BAUSSARON, RENAULT Un des enjeux de la validation des pièces mécaniques destinées aux véhicules automobiles est de savoir estimer leurs fiabilités à fort kilométrage à l’aide de résultats d’essais de plus en plus courts. Lorsque la pièce est soumise, au cours de son utilisation, à des phénomènes de dégradation mesurable comme l’usure ou la fissuration par fatigue, il est préférable d’utiliser les mesures de dégradation pour estimer la fiabilité. Ces mesures peuvent être des pertes d’épaisseur, de masse ou des longueurs de fissures. Mes recherches portent sur des méthodes permettant d’estimer la fiabilité en clientèle à partir de mesures de dégradation ou de calculs et de définir des plans d’essais garantissant un niveau de fiabilité en clientèle.

11h50 Facteurs de sensibilité et d’importance pour les systèmes markoviens - Phuc DO VAN, Université de technologie de Troyes Les facteurs d’importance fiabilistes permettant de fournir des informations sur l’importance des composants vis-à-vis des performances fiabilistes d’un système (fiabilité, disponibilité, maintenabilité, capacité de production globale, …). Ces facteurs d’importance sont un outil efficace pour la prise de décision dans les études de fiabilité, d’analyse de risques, en maintenance, en exploitation ou en conception. Dans cette communication, on présente un nouveau facteur d’importance fiabiliste, la « sensibilité multi-directionnelle », qui permet d’évaluer l’importance fiabiliste d’un composant ou d’un groupe de composants d’un système markovien à composants dépendants et, plus généralement, l’importance fiabiliste d’un ensemble de caractéristiques du système. On développe également des méthodes efficaces d’évaluation de ce nouveau facteur d’importance par calcul analytique ou par estimation à partir d’une seule trajectoire observée en utilisant des techniques d’analyse par perturbation. Les liens directs avec les autres facteurs d’importance fiabilistes (Birnbaum, facteur d’importance différentiel, …) sont également abordés.

12h30 Déjeuner (buffet)

14h Défis de la gestion sociétale des risques : Comment organiser la participation des acteurs de la société à la gestion des risques ? - Chabane MAZRI, INERIS Les sociétés démocratiques modernes se caractérisent par la place de plus en plus importante accordée à la participation directe des groupes sociaux aux décisions publiques qui les impactent. La complexité qui résulte de l’intégration de ces nouveaux acteurs lors de la prise de décision appelle des réponses aussi fondées scientifiquement qu’applicables pratiquement. La gestion sociétale des risques s’intéresse à la proposition de démarches et outils permettant d’organiser les contributions de ces acteurs divers en vue de développer des politiques publiques compétentes et légitimes. Le présent travail s’intéresse à l’étude des défis que soulève un tel objectif ainsi que les méthodologies susceptibles d’aider à sa réalisation.

14H40 Vers une meilleure intégration de la complexité projet dans le management des risques projet - LUDOVIC- ALEXANDRE VIDAL, ECOLE CENTRALE PARIS Ce travail fait l’objet d’une thèse au sein du Laboratoire Génie Industriel de l’Ecole Centrale de Paris. Les risques n’ont jamais été aussi présents dans les projets d’entreprise, qui sont de plus en plus complexes. En effet, ces derniers doivent notamment affronter des enjeux et des contraintes de plus en plus grands. Leurs risques sont donc devenus d’autant plus nombreux et critiques. Le regroupement de ces risques en paquets cohérents afin de mieux les maîtriser est donc d’autant plus nécessaire. Actuellement, ces paquets sont généralement constitués selon un paramètre, comme la nature ou la criticité, les méthodes actuelles n’intégrant pas (ou peu) les interactions potentielles entre risques. Nous proposons donc une méthode de regroupement des risques projet innovante (et les outils associés), fondée sur l’existence d’interactions. L’objectif est de former des paquets à l’intérieur desquels le niveau d’interaction est maximal. Ceci peut permettre de faciliter la coordination du projet, dans la mesure où les interfaces durant le processus de management des risques sont moindres. Nous modélisons d’abord ces interactions via une représentation matricielle (binaire et numérique). Puis nous proposons plusieurs algorithmes (programmation linéaire, itératif) pour constituer les paquets de risques. Un raffinement est enfin proposé par l’introduction du concept de similarité entre risques. Le tout est testé sur plusieurs projets. Enfin, une introduction au concept de vulnérabilité projet et ses applications est proposée. La présentation s’articulera donc principalement autour de trois points : • Définition de la complexité projet, de ses facteurs, et de ses enjeux par rapport au management des risques projet. • Proposition d’une méthode de regroupement des risques en paquets cohérents en fonction de leurs interactions potentielles. Etudes de cas. • Introduction au concept de vulnérabilité projet comme porteur d’une meilleure intégration de la complexité dans le management des risques projet.

15h20 Clôture de la journée

INSCRIPTIONS IMdR – 12 avenue Raspail - 94250 Gentilly Tél : 01 45 36 42 10 – Fax : 01 45 36 42 14

   


AFM - Formation Doctorale Thématique du 23 au 25 mai 2012 - Bordeaux‏
[primeca] CFP 1st Workshop to Foster Publication in Engineering Design
BPD2010 - 6th International Workshop on Business Process Design
Mécanique et Identification : quelques problèmes actuels
Projectics 2nd call for papers
Appel à communication AFIM : Forum national de la maintenance 2009
Conférence-Table ronde : Mathématiques innovantes 2010
« Les coulisses de Wikipédia »
[primeca] Pour diffusion et bloquer dans vos agendas : Les 24h de l’innovation - saison 5 - ESTIA - 28 et 29 octobre 2011
[primeca] Offre de thèse : perçage de multi-matériaux assisté par oscillations axiales forcées




Home | Contact | Site | Plan | Admin