METHODES / METHODS > [primeca] appel à candidature à la direction du réseau‏

JOURNAL-NEWS
 
CYCLES ROUTES
CYCLE ROUTES 09-10
CYCLE ROUTES 10-11
CYCLE ROUTES 2010
LE CESROUTE DE 1997 à 2009

METHODES / METHODS
A- ACTUALITES / NEWS
B- DEMARCHES / APPROACHES
C- PROCESSUS / PROCESS
D- REFERENCES
E- Formations en support de ces méthodologies
F- Les logiciels supports de ces méthodologies et processus

CYCLES INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL SEMINARS
Česky
Arabia - عربية
Bahasa Malaysia
Balgarski
Deutsch
Eesti
English
Español
Français
Hanyu - 汉语
Italiano
Kokugo - 国語
Latviski
Lietuviskai
Magyar
Nederlands
Polski
Portugues
Româneste
Ruski - по русски
Slovensky

METRATECH
PARTENAIRES-PARTNERS
RESULTATS / RESULTS
TOURISME & VIE SOCIALE / TOURISM & SOCIAL LIFE

PUBLICATIONS
DOSSIERS PEDAGOGIQUES / PEDAGOGICAL FILES
PRESSES DE L’ENPC

SITE
Comment utiliser le site / How to use this site
Comment y participer / How to contribute

[primeca] appel à candidature à la direction du réseau‏
mardi 17 janvier 2012 , Sandrine Beaujon


APPEL à CANDIDATURE aux FONCTIONS de DIRECTEUR GENERAL du RESEAU NATIONAL AIP-PRIMECA

Le conseil d’administration du 25 septembre 2008 a désigné une nouvelle équipe de direction du réseau national AIP-Primeca. Les résultats des votes à bulletins secrets ont été :

• Pour le poste de Président du conseil d’administration E. Craye

• Pour les postes de Directeur et Directeur-adjoint : P. Martin directeur, K. Kouiss directeur adjoint, N. Anwer et X. Fischer chargés de mission.

Apres plus de 3 ans d’animation du réseau, cette équipe est à renouveler.

Les plates formes mutualisées entre les établissements, se trouvent aujourd’hui dans un environnement universitaire très différent (statuts, nombre d’étudiants, filières, budget, pratiques pédagogiques…), porteur de nombreux paradoxes. De plus le contexte à la fois au niveau industriel et économique a profondément changé, les technologies comme les disciplines ont évolué, de nouvelles sont apparues. Suite aux remarques du ministère et aux 20 ans de PRIMECA il est nécessaire d’engager une réflexion prospective du réseau, ses enjeux, son positionnement national et international, sa vision à moyen terme.

La nouvelle équipe aura à poursuivre les actions et la réflexion engagée et à assurer le développement du réseau dans ce nouveau contexte.

Le réseau des AIP a été créé en 1984 sous l’impulsion du MESR pour assurer le développement d’un environnement pédagogique de haut niveau en Productique. Le réseau Primeca en 1991 a lui été créé sous l’impulsion du CADAS (Académie des Sciences) afin de mettre en place un environnement de formation (matériel et logiciel) en conception mécanique intégrée et d’assurer la création et la diffusion des connaissances donc du déploiement de la recherche dans ce domaine). Le réseau est héritier de ces deux identités et de leurs notoriétés, qu’il a fédéré avec succès depuis 10 ans.

La logique créatrice était caractérisée par la mutualisation et la mise en réseau au service d’une transformation de l’enseignement et de la pédagogie des formations en génie mécanique et en productique, ainsi qu’au service de la création d’un nouvel agenda de recherche. Ce fut un catalyseur pour la mise en place d’une nouvelle organisation de l’enseignement supérieur – la mutualisation inter-établissement des investissements en matériels et logiciels lourds mais aussi des savoir-faire et des idées de chaque acteur. Les plateformes AIP-PRIMECA ont permis la rénovation et le développement des formations et des recherches, tout le monde s’accorde à en reconnaitre les aspects dynamisant et fédérateur.

Je vous livre ci-dessous des éléments de réflexion suite à différentes discussion en comité d’organisation comme au cours de la journée des 20 ans de Primeca.

Les 9 pôles régionaux

Les missions les pôles régionaux doivent être confirmées et leurs moyens pérennisés, cependant les mutations en cours des pôles universitaires mettent en tension le concept de plate forme technologique mutualisée :

- Les établissements sont autonomes pour l’utilisation de leurs ressources et sont en compétition pour des classements. Est-ce que les établissements peuvent, dans ce cadre, trouver une stratégie commune alors que la recherche de la différentiation est un levier essentiel de visibilité individuelle ? Comment mettre en phase, c’est-à-dire tous au même moment, les transformations pédagogiques et les priorités scientifiques propres de chacun des établissements ?

- Les politiques nationales sont basées sur des évaluations et des projets. Le pilotage par des projets de 2 ou 3 ans est-il compatible avec des plateformes technologiques (utilisées à la fois pour la pédagogie et la recherche) qui demandent du temps long pour être efficace et rentable ? La tendance à l’individualisation des évaluations permet-elle de dérouler des programmes collectifs de recherche et de formation ? Comment construire des indicateurs quantitatifs pour une évaluation continue d’une plateforme technologique ?

- Les capacités attendues des ingénieurs évoluent. En quoi les plateformes technologiques mettent-elles les étudiants et les chercheurs dans une culture internationale ? A quoi doivent ressembler les plateformes technologiques qui favorisent la créativité et l’innovation ?

- Le génie mécanique et la productique ne constituent pas forcément un objectif prioritaire pour des établissements associant sciences humaines et sociales, sciences de gestion, santé, sciences dures et sciences de l’ingénieur,

- La mutualisation de ressources humaines (ingénieurs et technicien) donc leur financement, entre établissements se heurte à de très grosses difficultés organisationnelles en particulier dans un contexte de réduction des charges,

- Les établissements dans le cadre de l’autonomie doivent se mobiliser afin de maintenir ces compétences en génie mécanique et productique, de nouvelles conventions au niveau des pôles sont donc à établir.

Jusqu’en 2007 chaque pôle recevait de manière identifiée 183K€ qu’il gérait directement via les services comptables de son établissement support. Maintenant le financement de chaque pôle régional est normalement inclus dans le budget quadriennal de chaque établissement qui décide de son affectation aux actions pédagogiques qu’il souhaite soutenir, les objectifs des établissements multidisciplinaires comme les difficultés budgétaires de certains établissements ne garantissent pas la pérennité de ce soutien aux pôles.

Aspects pédagogiques.

Le contexte, les disciplines ont évolué.

- L’ingénierie mécanique est de plus en plus complexe, les produits sont pluritechnologiques, les nouvelles exigences sociétales de plus en plus présentes,

- L’ingénierie numérique, les systèmes d’information, l’ingénierie collaborative sont en plein développement. De disciplines transversales (ingénierie système, ingénierie des exigences, architecture des systémes..) sont en phase d’émergence,

- Les programmes pédagogiques du second degré ont évolués comme les motivations des jeunes les ont éloignées de la culture technologique,

- Des relations sont à construire entre enseignement secondaire et supérieur, pour savoir ce qui se fait dans chacun de ces espaces et assurer une continuité et/ou une progressivité des apprentissages.

- Aussi ces changements induisent une réflexion forte au niveau pédagogique et des expérimentations sont à mener.

- Il est nécessaire de rendre attractives les filières technologiques tant par les démarches d’enseignement proposées que par leur adaptation dynamique à la double problématique de la formation des personnes et de l’employabilité,

- Il est nécessaire de redonner le sens du concret aux étudiants,

- La validation et la promotion de pratiques innovantes tant dans leurs contenus que dans leurs démarches, comme les stratégies de formation suivant le contexte, la place des interventions industrielles, les TICE, l’e-learning, les dispositifs d’évaluation,

- Quelles démarches, supports et pratiques pour la formation continuée et le public en reconversion ?

- Comment déployer nos compétences et expériences pour la formation au niveau international.

Le réseau national AIP-Primeca, soutenu financièrement par le ministère et qui regroupe les pôles régionaux, réalise des actions d’animation scientifique, pédagogique et de développement à l’international :

· soutien aux innovations pédagogiques et à la réalisation de formations spécifiques dans des domaines de haute technologie,

· soutien aux échanges d’expérience et de compétences entre enseignants comme ingénieurs des pôles,

· soutien aux actions de formation pour l’ensemble des acteurs des pôles,

· soutien aux tests de validation dans le contexte des pôles ( par exemple passage à Catia V6)

· force de négociation auprès des fournisseurs de logiciels

· organisation de manifestations scientifiques nationales (4 à 5 évènements majeurs par an) accessibles à un large public (enseignants, doctorants, industriels…) tel que journées thématiques, universités d’automne, colloques nationaux,

· organisation d’une conférence scientifique internationale : Integrated Design and Manufacturing in Mechanical Engineering (IDMME), tous les deux ans alternativement en France et dans un pays étranger partenaire, dont une sélection d’articles est publiée dans un ouvrage scientifique,

· partenariat avec les Universités Tsinghua et Beihang à Pékin (centre PLM, cours de master recherche, organisation d’un workshop), le Cinvestav et le Conacyt au Mexique (master recherche conjoint),

· le soutien à une revue internationale : International Journal for Interactive Methods in Design and Manufacturing (IJIDeM) éditée par Springer.

En tant que réseau, il est membre de groupements ou associations de type « université – industrie ». Par sa notoriété il est sollicité pour apporter sa caution scientifique à des conférences internationales et il est identifié et reconnu au plan européen et international. Du fait qu’il rassemble la majorité des acteurs académiques du domaine de la conception et de la production en France, le réseau a pu se positionner, aux cotés du GDR 717 MACS (Groupement de Recherche en Modélisation, analyse et Conduite des Systèmes dynamiques) et de la SFGP (Société française de Génie des Procédés), comme un des porteurs de la réponse à l’appel d’offre de l’ANR sur un Atelier de Réflexion Prospective (ARP) sur le thème des « Systèmes de Production du Futur » ( septembre 2011). Le réseau est sollicité par l’Association Française de mécanique pour assurer la coordination de trois chapitres (procédés de fabrication, conception de produits, production mécanique) du livre blanc de la mécanique lancé par le Haut Comité Mécanique.

L’association des compétences pédagogiques et scientifiques crée un espace de formation et de recherche autour des thèmes de l’ingénierie intégrée, favorisant la mise en place aussi bien d’enseignement par projets interdisciplinaires, support aux activités de recherche et lieu de transfert de la recherche vers la formation et l’entreprise.

Vision et objectifs à moyen terme

Afin de répondre aux défis identifiés, des pistes de thématiques à approfondir ont été identifiées et des animateurs proposés. On se positionne dans une logique de graduate school où la pédagogie est tirée par la recherche :

- de faire le bilan des actions du réseau dans ces items,

- d’identifier dans ces disciplines des objectifs et démarches pédagogiques associés, les supports et ressources nécessaires,

- de montrer la compétence des pôles et du réseau sur ces thèmes et l’apport qu’ils peuvent avoir.

Ainsi les thémes suivant ont été identifiés

- Ingénierie Systéme dont l’application à la Mécatronique ( Jean Yves Cholet) :

- MES pilotage digital factory (Pierre)

- PLM (Nadége)

- Conception multiphysique (Gael Chevalier ?)

- RV et réalité augmentée (Florent ou Damien)

- Innovation, créativité, reconception (design industriel) : (Jean François)

- Eco conception ( Eric)

- Manufacturing, digital manufacturing (Christophe )

- Mutualisation des expériences suite à la réunion des ingénieurs ( Yannick)

- Echanges de pratiques pédagogiques, cette opération est lancée par Guy. Prudhomme, Cedric Masclet, Franck Pourroy

- Statuts : Didier, Patrick

L’identité de la communauté

Grâce à sa capacité à maintenir la dynamique d’action, d’animation et d’échanges (enseignants- chercheurs, enseignants et ingénieurs des pôles) au plan national, la communauté AIP-Primeca est reconnue par les instances universitaires, la communauté académique, les instances d’évaluation et bien évidemment par le ministère qui soutient le réseau. Celui-ci constitue à la fois un réseau de chercheurs relevant de différents laboratoires mais son originalité porte sur la prise en compte de la composante pédagogie en formation initiale et continue, comme le partenariat avec le monde industriel et les éditeurs de logiciel. Les échanges entre les aspects recherche et pédagogie sont très riches et se traduisent en un transfert rapide des résultats de laboratoire auprès des étudiants en mettant en œuvre en particulier les même ressources de dimension industrielle. Un pôle est certifié ISO- 9000, d’autres ont élaborés une démarche qualité pour la mise à disposition de ressources pédagogiques à des étudiants de différentes formations, ce qui montre la compétence des pôles dans ce domaine.

Les actions de formation à l’international (Chine, Mexique, ..) et celles en discussion (bassin méditerranéen) se développent.

Toutes ces actions montrent bien la richesse du réseau et se des compétences, elles ne seraient pas possible sans le soutien financier de nos tutelles. Les réflexions actuelles suite aux Etats Généraux de l’Industrie, l‘identification des technologies clés ou la demande permanente du monde industriel en jeunes qualifiés constituent autant d’aspects sur lesquels le réseau AIP-Primeca peut mobiliser ses membres. Nous souhaitons donc des échanges avec les mondes industriel, académique et institutionnel afin de préciser leurs attentes et q’apporter leur appui à notre réflexion et nos actions pour répondre aux défis de ce début du XXIéme siécle.

Je suis à votre disposition pour ton complément d’information.

Les candidatures sont à me faire parvenir pour le 4 juin 2012.

répondre / to answer
   


A lire d’Emblée, e-lettre de l’ARIST Franche-Comté
Concours 24h de l’innovation - ESTIA - Octobre 2008
Afim - Appel à conférences - Forum international de la maintenance
Lambdamu 14 : Knowllence, acteur de la Sûreté de Fonctionnement
CALL-FOR-PAPER : 15th International Conference on Information Fusion (Fusion 2012)
Conférences de l’IMdR sur le salon EXPOPROTECTION - 5 novembre 2008
De l’idée du projet à la commercialisation : comment intervient la propriété intellectuelle ?
Découverte des métiers de maintenance : Dijon -27 mars 2009
Lettre d’information du MFQ Franche-Comté
[primeca] Offre d’emploi en génie méca au FCBA‏




Home | Contact | Site | Plan | Admin